Vendredi 19 Juillet 2024
Énergie

Révolution Verte à Petit Prix: Macron Dévoile le Leasing de Voitures Électriques à 100€/Mois !

Lecture ~2 minutes


Découvrez comment le gouvernement français facilite l'accès aux voitures électriques avec des locations abordables et des subventions attractives.


La location sociale, une promesse tenue

L'ambition du président Emmanuel Macron de rendre la voiture électrique accessible à tous semble enfin sur le point d'être réalisée. Après plusieurs discussions et arbitrages entre les ministres concernés, le gouvernement a annoncé ce vendredi 15 décembre un dispositif exceptionnel de location longue durée à partir de 100 euros par mois. Cette mesure vise principalement à démocratiser l'achat d'un véhicule électrique, malgré un faible nombre de modèles disponibles sur le marché français.

Les critères d'éligibilité au programme

Pour bénéficier de cette offre alléchante, les intéressés devront remplir certaines conditions financières et géographiques. En effet, seules les personnes déclarant moins de 15 400 euros de revenus annuels par part fiscale ou 30 000 euros pour un couple sans enfant pourront prétendre à ce programme. De plus, ils devront être considérés comme de "gros rouleurs", c'est-à-dire parcourir plus de 8 000 kilomètres par an ou habiter à plus de 15 kilomètres de leur lieu de travail.

Une plateforme dédiée pour s'inscrire

Dès ce vendredi, il sera possible de vérifier son éligibilité au programme de location sociale via une plateforme spécialement créée à cet effet. Pour ceux qui rempliront les critères, un choix de véhicules neufs ou d'occasion ainsi que des offres de différents constructeurs et loueurs agréés par l'État seront proposées dès le mois de janvier.

Les modalités du contrat de location

Aucun premier loyer mensuel ne sera demandé aux bénéficiaires du programme de location sociale. Le gouvernement subventionnera jusqu'à 13 000 euros par véhicule, et seuls 20 000 à 25 000 dossiers seront sélectionnés pour cette 1ère phase. Ainsi, des marques telles que Citroën, Opel, Fiat, Peugeot et même Renault proposeront des offres attractives avec des loyers mensuels variant entre 40 et 150 euros selon les modèles. Après 3 ans de location, il sera possible de rendre la voiture ou de signer un nouveau contrat de location avec un autre véhicule.

Une mesure en faveur du bilan écologique français

Dans une vidéo publiée jeudi matin, le président Macron a rappelé l'importance de cette mesure et des nouveaux critères environnementaux qui s'appliqueront au bonus écologique. "Comme vous le savez, nous voulons continuer à réduire nos émissions de CO2. Nous allons produire de plus en plus de véhicules électriques en France.

Nous allons fabriquer de plus en plus de batteries électriques sur notre territoire dans les prochains mois et années. Et notre objectif est de vous aider à acheter des véhicules électriques de préférence produits ici", a déclaré Emmanuel Macron.

Une sélection de véhicules pour le bonus écologique

Ce programme de location sociale s'accompagne également d'une nouvelle liste de véhicules dont l'empreinte carbone continue à être subventionnée par un bonus écologique. Jusqu'à présent, une somme de 5 000 euros était attribuée lors de l'achat d'un véhicule électrique à condition qu'il coûte moins de 47 000 euros et pèse moins de 2,4 tonnes, quel que soit son lieu de production ou de fabrication de la batterie.

Toutefois, certains modèles comme la Dacia Spring ou la MG, fabriqués en Chine, ne seront plus éligibles au bonus. À contrario, le Model Y de Tesla, produit à Berlin, est maintenue dans cette liste, tout comme plusieurs marques étrangères telles que BMW, Mercedes, Nissan, Skoda, Smart, Hyundai, Mini, Volkswagen ou Jeep.

En soutenant ainsi la démocratisation des véhicules électriques sur le territoire français et en encourageant l'achat de véhicules "green", le gouvernement espère contribuer durablement à la réduction des émissions polluantes et ainsi améliorer l'image écologique du pays.