Samedi 13 Avril 2024
Travaux

Parquets en point de Hongrie : un style Haussmannien à portée de main ?

Comment poser un parquet en chevrons ou point de Hongrie

Lecture ~2 minutes


On pourrait croire que la pose de ce type de parquet très élégant date de l'ancien temps et n'est plus trop pratiquée. Pourtant il existe toujours des professionnels qui peuvent s'en charger et donner à habitation un style des plus élégants avec le parquet en point de Hongrie.


Le parquet en chevron, également connu sous le nom de parquet à bâtons rompus ou en point de Hongrie, est souvent lié à des intérieurs chics, tels que les hôtels particuliers et les appartements haussmanniens.

Réalisé généralement en bois de chêne, il inspire les artisans du parquet avec son esthétique traditionnelle qui se marie parfaitement aux techniques modernes. Selon vos préférences personnelles, la méthode d'installation peut varier en optant pour une méthode collée ou flottante.

Les méthodes d’installation – collée et flottante

L'installation collée consiste à poser les planches directement sur le sol grâce à une colle spécifique pour parquets. Cette méthode offre une stabilité optimale et réduit les bruits de pas, mais nécessite une préparation minutieuse du sol et un temps de séchage.

En revanche, la méthode flottante repose sur l'assemblage des planches entre elles sans fixation au sol. Ce type d'installation est plus rapide et plus simple, et permet également de réutiliser le parquet en cas de déménagement. Au-delà de ces différences, le processus d'installation du parquet en chevron requiert une précision et une méthodologie rigoureuse lors de la découpe et de la pose des lames.

Préparation et outillage

Pour réussir votre installation, vous aurez besoin des outils suivants : mètre ruban, crayon, équerre, règle de maçon, cutter, guide de coupe, marteau, cale, ciseau, entretoises 5-8mm, plinthes, sous-couche, gants et adhésif.

💡 Astuce pro : Avant de commencer, laissez le parquet s'adapter à l'humidité ambiante pendant 48 heures.

Vérification de la planéité du sol

Comme pour toute installation de revêtement de sol, un sol inégal peut entraîner des problèmes majeurs par la suite, tels que des grincements ou des déformations du parquet.

Il est donc essentiel de vérifier si des différences de niveau sont présentes et d'intervenir si nécessaire pour poncer les zones surélevées ou effectuer des travaux de nivellement. Passez ensuite une serpillère humide pour nettoyer le sol (sans trop mouiller s'il est en bois).

Délimitation et fixation des premières rangées

Déterminez l'axe central de la pièce conformément au plan de pose établi, puis placez trois planches à gauche contre trois planches à droite selon l'angle de votre choix (45°, 50°, 60°). Fixez à l'aide d'un marteau et d'une cale ces deux ensembles le long dudit axe en veillant à ne pas vous fier à l'équerrage du mur.

Combler les espaces manquants et continuer la pose rangée par rangée

À la fin d'une rangée, marquez sur l'envers les dimensions de l'espace à combler entre la dernière lame et le mur. Utilisez une scie circulaire pour effectuer ces découpes, toujours sur l'envers de la lame.

Poursuivez l'installation en posant les planches rangée par rangée par groupe de trois, en veillant à la régularité du motif : même angle entre chaque lame, alignement des extrémités pointues des lames.

Finalisation et protections

Une fois l'installation terminée, posez les plinthes autour de la pièce pour masquer les espaces restants et protéger les bords du parquet. Prévoyez également une sous-couche appropriée pour garantir une bonne isolation acoustique et thermique.

L'installation réussie d'un parquet en chevron repose sur un travail rigoureux tout au long du processus, de la préparation du sol aux finitions.

Il est conseillé de prendre son temps et de consulter les recommandations du fabricant pour obtenir un résultat esthétique et durable.