Dimanche 26 Mai 2024
Travaux

Ce pays que Panasonic a choisi pour sa Nouvelle gamme de Pompes à Chaleur

Lecture ~1 minutes


Panasonic se lance dans la fabrication de pompes à chaleur pour le logement collectif en Europe, choisissant son site de Tillières-sur-Avre en Normandie. Cette décision marque un tournant, car le géant japonais y voit un potentiel de compétences locales permettant une production sur mesure.

Le potentiel de la production française

La nouvelle gamme, la Big Aquarea Série M, sera fabriquée dès l'année prochaine dans les 24 000 mètres carrés de l'usine normande. Avec un prix de vente estimé entre 15 000 et 20 000 euros hors taxes, ces unités répondront à des besoins spécifiques en matière de chauffage et de rafraîchissement dans le secteur du logement collectif, un segment jusqu'alors inexploré par Panasonic.

Transition vers une production européenne

Bien que la production initiale de ces pompes à chaleur démarre en République tchèque, la France prendra rapidement le relais. Panasonic compte embaucher 20 nouveaux collaborateurs pour ce projet. En pleine concurrence avec des acteurs établis comme Atlantic et Intuis, Panasonic vise 15 % de part de marché en Europe. La transition vers la production locale est motivée par le besoin d'agilité et de réactivité pour s'adapter aux demandes du marché européen.

Spécialisation et capacités du site de Tillières-sur-Avre

Le site de Tillières-sur-Avre n'a pas été choisi au hasard. Il offre des capacités importantes, incluant quatre laboratoires d'essai et un vaste bureau d'études, soutenus par une équipe de 240 employés spécialisés. Cette usine, auparavant axée sur le secteur tertiaire, s'adaptera pour répondre aux demandes personnalisées du logement collectif, notamment pour les projets de rénovation nécessitant des adaptations spécifiques.

Une stratégie alignée avec les objectifs nationaux

Ce choix de production locale correspond également aux ambitions du gouvernement français de réduire la dépendance aux importations, notamment des pompes à chaleur chinoises. Le plan gouvernemental MaPrimRénov’ encourage l'achat de solutions produites localement, avec des incitations comme des crédits d'impôt et des aides à la recherche pour booster la production nationale.

En s'implantant durablement en France, Panasonic contribue à l'objectif de produire un million de pompes à chaleur par an d'ici 2027, tout en continuant d'importer certains composants, comme les compresseurs, du Japon.