Samedi 13 Avril 2024
Travaux

Retropac : 200 000 installations géothermiques au sol sauvées !

Anthony Rocton PDG de Retropac qui redonne vie aux anciennes PAC geo horizontales

Lecture ~2 minutes


Non la pompe à chaleur n'est pas une nouveauté. En fait elle existe depuis des décennies et de nombreux français se chauffent déjà avec ce système depuis plus de 25 ou 30 ans. Et parmi eux se trouvent environ 200 000 habitations qui disposent d'un système de géothermie au sol qui utilise des fluides frigorigènes interdits et qui doivent théoriquement remplacer leur système. Mais c'était sans compter sur Retropac...


Un nouveau souffle pour les installations géothermiques existantes

Face au problème des nombreuses installations de géothermie sol-sol, désormais obsolètes et utilisant des fluides proscrits, Retropac est née. Cette entreprise présente une solution innovante de retrofit permettant de prolonger la durée de vie des installations déjà en place, mais également d'offrir une alternative écologique et économique par rapport à un remplacement complet de l'installation.

En France, on estime qu'il y a à peu près 200 000 installations de ce genre, pour la plupart agées.

À une époque où la durabilité et la préservation de l'environnement sont essentielles, l'approche de Retropac s'inscrit dans une démarche éco-responsable et correspond aux attentes du marché actuel.

Technologie des installations géothermiques sol-sol : quel est le problème ?

Les installations géothermiques sol-sol utilisent l'énergie de la terre grâce à une pompe à chaleur reliée à un capteur horizontal enfoui qui agit comme évaporateur. Ainsi, à l'intérieur de l'habitation, un système de plancher chauffant circule un fluide frigorigène plutôt que de l'eau, servant alors de condenseur au dispositif.

Leur inconvénient majeur découle de l'utilisation d'un fluide maintenant interdit. En cas de panne sur un élément tel que le compresseur, tout le système est condamné, faute de pouvoir être réparé. Il résulte pour les propriétaires une obligation d'abandon du chauffage par géothermie au sol.

La solution de Retropac pour redonner vie à ces installations

Anthony Rocton, ayant près de 20 années d'expérience dans le domaine de la géothermie, a donc créé Retropac afin de résoudre ce problème. Grâce à l'appui d'un bureau d'études spécialisées en froid, il a élaboré un module réfrigérant incorporant un compresseur Inverter - une première dans la géothermie sol-sol.

Ce module fonctionne avec un fluide frigorigène R454C, dont le potentiel de réchauffement global (PRG) ne s'élève qu'à 148. De plus, il est déjà conforme aux régulations F-Gas pour 2030. En remplaçant l'ancien module, il permet ainsi de donner une nouvelle vie aux installations défectueuses.

Opter pour la solution Retropac représente un choix écologique et économique puisqu'elle permet de conserver le système de chauffage existant sans recourir à des travaux onéreux de remplacement complet.

Une entreprise axée sur le développement durable et l'innovation

En choisissant d'utiliser le réfrigérant R454C qui n'a qu'une valeur de PRG de 148, l'entreprise française montre clairement ses ambitions de se positionner comme un acteur engagé dans le respect de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique.

Le réfrigérant R454C conformément aux régulations F-Gas pour 2030 est avant-gardiste. Son utilisation via le module réfrigérant permettant la préservation partielle des installations existantes a également un impact positif sur la consommation en énergie fossile et donc sur l'empreinte carbone du chauffage par géothermie.

Alors qu'une grande majorité des fabricants de pompe à chaleur a fait le choix du R290 ou propane pour alimenter ses pompes à chaleur, Retropac suit les traces de la marque Suisse Stiebel Eltron et opte pour le R454C pour des raisons écologiques, mais également de perfomance et surtout de faible inflammabilité aui lui permet de circuler à l'intérieur du bâtiment.

Les perspectives d'avenir pour Retropac

Pour le moment, l'objectif principal de Retropac est de développer un réseau d'installateurs frigoristes. Néanmoins, Anthony Rocton n'exclut pas la possibilité de se diversifier à l’avenir, en s'aventurant sur le marché des pompes à chaleur eau-eau ou glycol-eau.

Un élément prometteur pour une entreprise qui souhaite devenir incontournable dans le secteur de la rénovation des installations de géothermie sol-sol. Retropac prouve qu'il est possible d'allier écologie, économie et technologie grâce à ses solutions innovantes.

La société contribue ainsi à donner une nouvelle vie aux installations géothermiques devenues obsolètes tout en apportant une réelle valeur ajoutée dans la lutte contre les changements climatiques.